Semaine d’adaptation chez Gisela

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

 

Le 25 mars, Nils commence sa semaine d’adaptation chez la nourrice : Gisela.

La 1ère journée : de 11h à 12h.
Nous sommes arrivés chez Gisela juste après la sieste du matin. La nourrice nous attendait avec le tapis d’éveil. Nils a donc joué avec des nouveaux jouets pendant que Gisela et moi-même faisions le point sur le rythme des journées de Nils, ses besoins, ses repas, …

La 2ème journée : de 11h à 13h.
Nils a beaucoup dormi et nous sommes arrivés à 11h30 chez Gisela. Aujourd’hui, Nils doit prendre un repas chez sa nourrice. Ce repas est spécial : Nils va gouter pour la première fois aux légumes. Pour cela, j’avais préparé au préalable une purée de carotte. C’était rigolo de voir mon petit loulou avec de la carotte dans la bouche ! Il avait l’air de me dire : « que dois-je faire avec cette texture qui me colle au palet ? ». A la fin de la dégustation (3 petites cuillères), il y avait plus de carottes sur le bavoirs que ce que Nils aurait pu avaler !
Il s’est ensuite attelé à boire son biberon comme pour oublier le gout de la carotte 🙂
Pour finir la visite sur une bonne note, Nils a bien rempli sa couche (au moins ça, c’est fait!).

La 3ème journée : de 11h à 13h.
Cette journée est particulière, elle se déroule en 2 temps: je reste une heure avec Nils, et je le laisse une heure (pendant l’heure du repas). Ca y est c’est parti, je vais devoir le laisser :s
Pour ce 3ème jour, Nils a fait une petite sieste et est complètement naze en arrivant chez Gisela. Il n’a aucune appréhension, il joue sur le tapis d’éveil qu’il découvre (et oui, ce n’est pas le même à la maison). Je commence à réaliser que Gisela a raison sur toute la ligne : à cet age là, l’adaptation, c’est plus pour la maman que pour le bébé car Nils s’en fous littéralement de moi 🙂
Aujourd’hui, j’ai préparé des épinards pour la dégustation de Mr Nils. Je laisse donc Gisela lui faire découvrir cette nouveauté.
A mon retour, Nils est sur le tapis d’éveil et Gisela me fait le compte rendu. Elle a mis en place un « cahier de liaison » et a pris quelques notes pour ne rien oublier de me raconter (j’adore cette idée !).

La 4ème journée : de 11h à 13h.
Ça y est: je dois le laisser 2h ! oui mais voilà : Nils dort, et je ne me voit pas le réveiller parce que c’est l’heure ! Tant pis, je préviens la nourrice : nous arriverons à midi, pour l’heure du déjeuner.
Je lui ai préparé des petites tomates mixées, il peut peut-être aimé le goût un peu plus sucrée de la tomate (?). Nils est content de se retrouver sur le tapis d’éveil de Gisela, et je m’éclipse pour une petite heure.
Conclusion: Nils n’a pas détesté les tomates, mais préfère quand même largement son biberon !

La 5ème journée : de 11h à 15h.
La dernière journée d’adaptation avant la semaine complète de très longue journée. Gisela a l’air d’être contente de l’avoir un peu plus longtemps pour faire connaissance.
Je lui donne quelques conseils avant de partir : chaque période d’éveil, Nils doit être placé sur le ventre pour tonifier sa nuque, et des stimulations sur le côté gauche pour bien lui faire tourner la tête…
Je n’angoisse pas, mais cela me fait vraiment bizarre – vraiment bizarre !
J’en profite pour aller me faire dorloter chez le coiffeur avant de reprendre le boulot.

J’en avais vraiment besoin de cette semaine d’adaptation pour avoir confiance en Gisela et être sûre que mon fils ne manquera de rien.

Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.