Aux thermes Sextius

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

  
Ca y est, le jour J est arrivé : j’ai 35 ans ! Honnêtement, cela fait quelques temps que j’ai arrété de compter ! De l’ecrire, ça fait un peu kitch mais vous ne me contredirez pas : 35 ans, c’est plus l’âge des jeunes filles, mais plutôt des « Madames ».

Bref, à 19h20, le 22 décembre 2015, je n’ai pas pu y échapper : 35 ans ! Ding – ding – ding …

J’avais anticipé un peu (je l’avoue) en passant le week-end avec ma mamounette et la famille ski mais aussi en passant du temps avec ma copine de la Life 🙂 Le jour J, j’étais bien entourée aussi ! Edern est présent et mon Miguel adoré aussi 🙂 + le mari, les enfants et la famille. 
Dois je vous présenter Miguel ?

  
Mig, c’est un ancien Collegue que j’adore tant et qui a décidé de quitter la grisaille parisienne pour un appart, terrasse avec vue sur la Bonne Mère – et aussi pour son jogging matinale le long de la mer … 

Revenons à nos moutons : mon anniversaire ! Je pense que le stress de vieillir se voit car les petits cadeaux ont été sponsorisés par la zenitude ! Au programme : huiles de massage, 4 soins relaxation aux thermes Sextius et une box détente et relaxation. 

La soirée fut délicieuse.
Le 23, les 35 ans sont toujours là et mon amoureux me conduit aux thermes Sextius pour une après midi détente (cadeau de belle-maman et beau-papa). Le bâtiment est magnifique, l’intérieur est modern chic – nous nous mettons en tenu et c’est parti !

  

14h30 : aérobain apaisant

15h40 : enveloppement nourrissant aux huiles

16h30 : douche aux jets tonifiants

17h20: massage zen 

Verdict : on est super zen et bien 😝

Finalement, 35 ans c’est pas trop mal 🙂 

On se sent toujours mademoiselle, et on a le boulot, le mari, la « maison », les enfants et un truc qui ne change jamais : le régime – mais promis, celui là, je le mets en pause pendant 2 semaines 🙂

Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.