Le Croisic en Avril – les vacances pour les petits & pour les grands

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les vacances d’Avril ont été divisées en 2 : une première semaine de stage multisport pour Nils et centre de Loisirs pour Camille et une semaine de vacances avec maman et grand-mère direction : Le Croisic.

Samedi matin, Camille, Nils, Grand-mère et moi avons pris la direction du Croisic : notre petit paradis. Papa, quant à lui, n’a plus de vacances après être parti 2 semaines en Patagonie. Après 8 heures de voyage, nous apercevons enfin les marais salant de Guérande. Les enfants n’ont qu’une idée en tête : aller voir la mer !

Aussitôt nos affaires posées dans l’appartement, nous prenons la direction de la plage. La marée baisse, le soleil est au rendez-vous et le vent frais nous caresse les joues. Camille va sur la plage avec grand-mère, Nils et moi faisons notre marche traditionnelle le long de la jetée. Les enfants se régalent de ces nouveaux paysages et vont dépenser un peu de leur énergie sur les jeux de bord de mer.

La montée sur le mont Lenigo se fait au pas de course, de là-haut, nous avons une vue magnifique sur la mer et le petit port à l’entrée de la ville. Les enfants courent jusqu’au canon : impossible de ne pas monter dessus !

Le Carnaval du Croisic

Cette année, le carnaval du Croisic 2019 se déroulait le samedi 27 et Dimanche 28 avril. Au programme, le bal du carnaval le Samedi soir et le défilé sur les quais le dimanche. Nous n’avons pas assisté au bal – bien trop fatigués, par contre, nous n’avons pas manqué la parade.

Nous avons investi dans 2 sacs de confettis et nous avons été nous placé sur les quais. Nils et Camille avaient trop hâte de balancer leurs petits papiers partout – pour une fois qu’ils peuvent jeter du papier par terre, en l’air, sur les voitures, les gens, … qu’ils peuvent s’en donner à coeur joie et que ce n’est pas considérer comme une bêtise … C’était vraiment la fête !

Bon honnêtement, ce n’était pas le carnaval de Rio, mais le défilé était bien sympathique, les gens étaient tous de bonne humeur et les enfants se sont régalés !

Tour de la presqu’île en 12 000 pas

Grand-mère a amené les enfants à la plage ce matin. Munis de leurs bottes, ils ont eu le loisir d’aller marcher sur les rochers et patauger sur le sable mouillé au gré de la marée montante.

 

J’avais donc le champs libre pour aller faire ma petite marche autour de la presqu’île – quel régal ! Je ne me lasserai jamais de longer la côte d’amour, ses rochers, ses falaises et ses petites plages de gros sable bordées de fleurs de bord de mer (et même des coquelicots). Cette mer d’huile qui nous ferait presque oublié qu’elle reste lunatique et caractérielle. Indomptable, elle se fend sur les rocs et se mélange à l’océan.

Soirée poulettes

Nils profite de sa grand-mère, les parties de Rummikub, de Milles Bornes, de Mîmes, … quant à moi je profite des moments privilégiés passés avec Camille. Nous rigolons bien toutes les deux.

Camille a découvert la collection des Martines … nous lisons le même « Martine va à l’école » tous les soirs – à la fin, c’est Camille qui me raconte l’histoire. Je reste assez impressionné des cours de coutures et du repos hebdo le jeudi – je ne me souvenais pas que Martine était aussi vieillotte …

Les manèges de Pornichet

S’il y a bien une destination que les enfants adorent : Pornichet. Les niniches, les manèges, la plage de sable fin et les jeux d’arcades : il vaut mieux venir avec des sous en poche !

Nils a grandit, il ne veut plus faire les manèges de voiture qu’il laisse volontiers à sa soeur. Lui, a repéré le volant, les pédales et le MarioKart ! Alors, nous nous séparons : Grand-mère s’occupe de Camille et des tours de manège classique, j’accompagne Nils dans jusqu’à Mario.

Camille est ravie, elle fait 2 tours de Manège et dévore une niniche à la fraise. Nils a gagné une partie facile et est arrivé 4ème d’une partie plus compliqué – le jeu se transforme en drame, son énervement devient ingérable, il craque tel un enfant gâté… il est donc temps de partir.

Sur le chemin du retour, nous rendons visite à Yves et Thérèse, Gilbert et Delphine qui, en plein déménagement, savourent une petite pause.

Chez les cousins

Mercredi 1er Mai, les cousins bretons n’ont pas d’école et rien de prévu : chic, chic, chic. Nous en profitons pour leur rendre visite dans leur « petite maisonnette » (dixit Nils). Les cousins ont tellement grandit ! Quentin, Johann, Maëlle et Nathan sont contents de voir Nils et Camille – et pour moi comme pour Grand-mère, c’est super de pouvoir avoir une conversation sans courir après mes petits diablotins.

Camille découvre les Barbies de Maëlle qui prend bien soin de cette petite poupette, puis elles vont jouer dehors, dans le sable et à la balançoire. Pour les garçons, ça commence par une partie de Rummikub où Nils prend la 2ème place, ensuite, Nathan et Nils vont dans le jardin.

Camille tombe malencontreusement dans les rosiers … aïe, un peu de griffures et d’épines et une goutte de sang provoque la catastrophe ! Quant à Nils, il ne prend pas beaucoup soin de son cousin qui a un plâtre au bras et la partie de basket dégénère… voilà, il est temps de rentrer. Nous nous reverrons pour la réunion de famille en Octobre.

Journée gourmande

Pas un passage en centre ville sans aller dire bonjour à Spiderman 🙂

Pour clôturer nos vacances en beauté, nous avons décidé d’aller au resto. « Trop stylé » dit Nils en regardant le menu, il peut prendre ce qu’il veut : une pizza ! Camille rêve de frites et de boule de glace et reste sur sa chaise pendant l’intégralité du repas. Grand-mère et moi nous régalons de Moules-frites avec une sauce parfumée.

Pour digérer, nous sommes allés faire un tour à l’ancienne criée où des expos velent souvent le déplacement. En ce moment, expo sur le tricot et la broderie – pas passionnant à priori – puis en rentrant, changement de décors, il y a vraiment des personnes très douées. Camille a adoré les costumes.

Pour le gouter, Patricia et Jean-Pierre nous attendent. Nils a les yeux qui brillent en voyant le bon gâteau aux pommes et l’ananas fraichement découpé. C’est vrai que c’est un régal, et tout le monde en reprend !

C’est comme cela que s’achève notre semaine au Croisic. La pluie était censé nous doucher tous les jours, le soleil l’a chassé. Nous revenons tranquillement sous le soleil timide du mois de Mai, mon coup de soleil frontal se transforme en bronzage, Nils se réjouit de finir ses vacances chez tata quant à Camille, elle veut voir « papa tout de suite ».

Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.