L’Épidémie: le coronavirus ou covid-19 devient concret

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

En Décembre 2019, nous commencions à entendre parler de ce nouveau virus venu de Chine : Le Coronavirus. Les premiers cas observés dans le Wuhan nous ont peu à peu intéressé, mais nous nous sentions relativement peu concernés. Les constructions d’hôpitaux en quelques jours seulement, les confinements des chinois nous apparaissait être des solutions adaptées pour contenir le virus en Chine. SAUF QUE …

Sauf que les individus voyagent et n’en déplaisent aux nationalistes | protectionnistes, le monde n’a pas de frontières réelles. Le coronavirus a commencé a se propager dans les pays asiatiques puis en Europe, puis dans le monde. Aujourd’hui, seule la Russie se dit relativement épargné (officiellement…).

Pendant un moment, nous faisions comme si le virus était visible. Il y avait forcément un lien avec un voyageur en provenance d’Asie. En France, un britannique arrivé de Singapour a contaminé toute sa famille qui elle-même a créé le premier foyer de l’épidémie en France. Cependant, assez rapidement, le virus est devenu invisible : nous ne savons plus de qui nous devons nous protéger, il n’y a plus de suivi de patient porteur /propagateur. En Italie, aucun individu n’a été identifié comme « potentiellement porteur du virus » lorsque les premiers cas ont été diagnostiqués dans la ville de Poudoue, à 40km de Venise.

La propagation s’accélère, et l’angoisse est grandissante (merci BFMTV pour les éditos anxiogène !). Nous ne savons pas grand chose sur le virus hormis quelques éléments d’observation. La Chine nous a fourni un certain nombre d’élément vérifiable (car nous ne savons pas si la censure est passée par là) :

  • Les symptômes sont très proches de ceux de la grippe – Attention toutefois, le virus n’a rien à voir avec la grippe
  • Le virus est connu chez les animaux, la mutation du virus a permis qu’il soit transmissible à l’homme.
  • Il s’attaque en priorité à nos organes respiratoires et se développent plus rapidement et agressivement dans les organismes fragilisés
  • Il a du mal a se développer agressivement chez les enfants de moins de 9 ans.
  • Il se diffuse via des gouttelettes : postillons, salives, sueurs, … que nous inhalons par la bouche, le nez ou les yeux.
  • Le virus est assez résistant pour ne pas être sensible aux températures de moins de 50ºC.
  • Le virus reste actif sur des surfaces pendant plusieurs heures (poignées de porte, bureau, …)
  • Le temps d’incubation du virus est entre 15 et 25 jours.

Les consignes pour éviter la propagation massive reste les conseils d’hygiènes de base :

  • Se laver les mains avec du savon régulièrement.
  • Eternuer ou tousser dans son coude
  • Rester confiner chez soi lorsque les signes de la grippe se font sentir (maux de tête, fièvre, vomissement, diarrhée).
  • Aujourd’hui, nous entendons dire que les anti inflammatoires permettraient au virus de se développer plus agressivement et que seul le paracétamol permet de soulager les symptômes.

Aujourd’hui, les instructions en France sont claires : nous devons rester confinés au maximum chez nous et surtout : éviter les déplacements inutiles, éviter les lieux publics (cinémas, écoles, parcs de jeux, stades de foot ou autres), et éviter de rendre visite aux séniors (beaucoup plus vulnérables).

Alors, voilà : c’est du jamais vu !

N’avez vous pas l’impression de vivre des films à scénarios catastrophes ? C’est fou tout ça tout de même ! Et pourtant, c’est vrai; impossible de faire l’autruche !

Alors, respectons les consignes ensemble et rendez-vous dans 20 jours sans symptôme : prêts pour les vacances scolaires et nous remettre de nos émotions 😉

Share.

About Author

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.